28/06/2008

Chèvrefeuille grimpant

 

 Logo Toxique_AnimationChèvrefeuille grimpant renards (19) Rony



 

Les chèvrefeuilles (genre Lonicera) sont des arbustes ou lianes, à feuilles caduques ou persistantes, à fleurs disposées en paires latérales ou en inflorescences terminales.

Certaines espèces sont appelées indifféremment chèvrefeuille ou camérisier.

Sa fleur peut être régulière ou à 2 lèvres avec la supérieure à 4 lobes.

Ses fruits sont des baies et elles sont toxiques.

On en connaît environ 180 espèces dans les régions tempérées de l'hémisphère nord et les régions sub-tropicales.

 
 

Le chèvrefeuille qui est une liane naturelle des écotones et lisières est souvent utilisé pour former des haies décorative.

Le principal attrait des chèvrefeuilles est leur parfum qui a la propriété d'être surtout exhalé la nuit, période à laquelle ils attirent les papillons nocturnes (noctuelles notamment), spécialisés dans la fécondation de cette espèce.

Leur aspect est parfois hirsute et leur encombrement peut poser problème s'ils manquent d'espace. Ils exigent un emplacement dégagé et un support (mur, grille, grillage, arbres à branches basses où elles peuvent déployer toute leur vigueur.

 

 

 

Fiche technique :

Famille : Caprifoliacées

Origine : Asie, Europe

Période de floraison : juin, juillet

Couleur des fleurs : blanc, jaune, rose, rouge

Exposition : soleil, mi-ombre

Type de sol : ordinaire

Acidité du sol : neutre

Humidité du sol : normal

Utilisation : plante grimpante, couvre-sol, treillage

Hauteur : de 3 à 6 m

Type de plante : plante grimpante volubile

Type de végétation : vivace

Type de feuillage : semi-persistant, persistant

Rusticité : rustique à moyennement rustique

Plantation, rempotage : printemps

Méthode de multiplication : marcottage

Taille : taillez les après la floraison pour limiter son développement  

Maladies & insectes nuisibles : l'oïdium, les pucerons

 
Chèvrefeuille Affiche


 

 

Conseils :

Le chèvrefeuille émet des fleurs odorantes au printemps (pour la plupart !).

Certaines espèces comme le chèvrefeuille du Japon peuvent devenir très envahissantes et finir par se naturaliser dans certaines régions.

Sous son feuillage très dense, rien ne pousse. Vous pouvez l'utilisez comme couvre-sol très efficace.  

Plantation : préparer le sol comme pour une glycine sans oublier de lui procurer un bon drainage; prévoir un tuteur si la plante ne grimpe pas sur un treillis, pergola ou autre support.

La plantation s'effectuera du début octobre au 15 avril soit dans un endroit ensoleillé, sans excès, soit à la mi-ombre ou même à l'ombre.

Inconvénient : la plante attire les pucerons. 

 

 

Pourquoi les feuilles jaunissent-elles puis finissent par tomber alors qu'il est en fleurs ?

Un excès d'eau, un sol mal drainé et froid en est surement la raison. Taillez votre chèvrefeuille après la floraison pour le remettre en forme.

 

Multiplications des plants 

Par bouture de bois semis-dur en été. Il y a lieu de régénérer les vieux plants en les rabattant au niveau du sol. Tailler les tiges qui débordent de l'espace disponible.  

 

 

 

 

Chèvrefeuille du Japon

 

Variante :

Le chèvrefeuille du Japon

(Lonicera japonica; Suikazura 水鬘 ou スイカズラ en japonais) est une liane arbustive de la famille des Caprifoliacées originaire de l'Asie du Sud-Est.

 

C'est aujourd'hui une plante invasive en Amérique et en Nouvelle-Zélande.

 

C'est une liane double capable de monter à plusieurs mètres de hauteur en s'accrochant aux arbres.

Elles peuvent ainsi l'étouffer en masquant ses feuilles, ce qui bloque la photosynthèse.

Ses feuilles simples ovales opposées mesurent 3 à 8 cm de long sur 2 à 3 cm de larges.

Ses fleurs blanches virant au jaune sont parfumées.

Le fruit est une baie globuleuse de 5 à 8 mm de diamètre contenant de nombreuses graines.

 

 

 

 chevrefeuille Baléares
 

Chèvrefeuille des BaléaresLonicera

implexa Aiton plante commune en région méditerranéenne, très proche du chèvrefeuille des jardins (Lonicera caprifolium), mais aux fleurs un peu moins parfumées.

Feuilles opposées, persistantes. Les dernières feuilles se soudent, portant en leur milieu un groupe de fleurs sessiles à tubes rouges, à lèvres blanches ou crème, parfois jaunâtres, à longues étamines à anthères jaunes.

Les fruits sont des baies vermillon.

Nom catalan : lligabosc.

 

 chevrefeuille Etrurie
 

Chèvrefeuille d'Étrurie

Lonicera etrusca Santi peu de différences avec l'espèce précédente. La principale distinction se fait au niveau du "capitule" floral : alors qu'il est sessile chez L. implexa, ici il est porté par un pédoncule de 3 à 4 cm.

Espèce très odorante le soir. Floraison en mai-juin.

Nom catalan : lligabosc etrusc 

 

 chèvrefeuille des Pyrénées
 

Camérisier des Pyrénées, chèvrefeuille des Pyrénées

Lonicera pyrenaica L : arbrisseau ou sous-arbrisseau poussant dans les Pyrénées et les Corbières, souvent sur les rochers calcaires.

Feuilles un peu glauques et coriaces, à court pétiole et à limbe ovale s'amincissant vers la base.

Fleurs groupées par deux, corolle blanc jaunâtre ou blanc rosâtre à cinq lobes à peu près identiques.

Les fruits, à peine soudés entre eux (comme les fleurs), sont rouge vif à maturité.

Floraison de mai à juillet.

Nom catalan : xuclamel de roca

 

13:36 Écrit par Rony dans Rony | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : plante, toxique, chevrefeuille

Commentaires

Bonjour,

J'ai acheté il y a environ 2 mois un jeune chèvrefeuille en pot que j'ai pis sur l'un des côtés de mon balcon.
Je suis au 2ème étage de l'immeuble et à la mi-journée jusqu'au soir il y a le soleil qui chauffe pas mal.

Depuis quelques semaines, nous sommes embêtés par des pucerons blancs quand ils sont vivants et noirs quand ils sont morts.

Je l'ai traite à coup de d'anti-pucerons mais dès que le chèvrefeuille pousse, ils se ruent sur lui que ce soit sur les fleurs ou les feuilles.

En gros, il pousse même malade.

Y'a-t-il une solution efficace et définitive contre ces envahisseurs collants ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Bonne journée

Oriane

Écrit par : Sallard Oriane | 23/09/2011

Répondre à ce commentaire

Encore un super article, merci du temps que vous prenez

Écrit par : BelExterieur | 13/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.