17/08/2008

Le Sceau de Salomon

 

 Logo Toxique_AnimationSceau de Salomon 
 renards (19) Rony



 

Polygonatum officinale

Les Sceaux de Salomon sont des plantes de la famille des Ruscaceae ou des Liliaceae.

 

Descriptif de la plante :

 

Plante vivace de 20-50 cm, glabre, à port élégant.

Projet1

La tige est simple, dressée, anguleuse, nue vers le bas, recourbée et densément feuillées vers le haut.

Les feuilles sont alternes, disposées sur deux rangs, sessiles, parcourues de nervures parallèles convergeant au sommet.

Les fleurs sont assez grandes, blanc verdâtre, en forme de tube cylindrique un peu élargi au sommet, à 6 lobes triangulaires, solitaire ou par 2, pendant à l'extrémité de courts pédoncules.

Les fruits sont des baies globuleuses noir bleuâtre de la taille d'un pois. La partie souterraine est un rhizome renflé, charnu, fibreux.

 

 

Localisation :


Dans les bois de presque toute la France, presque toute l'Europe.

 

Propriétés médicinales :


le rhizome était employé en usage externe comme antiecchymotique et antigoutteux, il active la cicatrisation des plaies et efface les tâches du visage.

 

 

toxiq3   toxiq3   toxiq3   toxiq3

 

Toxicité :


Le rhizome du Sceau-de-Salomon est très irritant mais ce sont les fruits qui sont responsables de troubles digestifs et cardiaques parfois graves, pouvant être mortels lors de l'empoisonnement d'enfants par ses baies.

 

Symptômes :


Ce sont les symptômes d'une intoxication atropinique qui sont une mydriase avec paralysie de l'accommodation, et une sécheresse des muqueuses.

Ils peuvent être suivie d'un état d'excitation croissante, avec agitation extrême, confusion, hallucination et désorientation réalisant un véritable tableau de délire, parfois même avec mouvements choréiformes et convulsions.

L'hyperventilation et une tachycardie sinusale dépassant 150, l'hyperthermie pouvant atteindre 41°C, la rougeur de la face et du cou complètent le tableau.

A un degré de plus, survient une dépression du système nerveux central avec coma et risque d'apnée.

 

.

 

Polygonatum_odoratum

 

Polygonatum verticillatum 2

 

Polygonatum_odoratum2

 

 

 

 

2

 

Note "HERBORISTE"

 

Ne pas utiliser en usage interne, les baies sont toxiques.
Plante vivace de 0,50 m le plus souvent cultivée dont on utilise le rhizome.

Utilisé en usage externe depuis l'antiquité le sceau-de-Salomon a la réputation d'atténuer les contusions et stimuler la réparation des tissus, en cataplasme le rhizome a une action astringente et calmante qui accélère la cicatrisation.


La racine cuite sans eau et réduite en pâte, fait mûrir panaris, abcès, anthrax, etc.

Cataplasmes de feuilles sur les hernies pour les réduire.

 

16:48 Écrit par Rony dans Rony | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

origine du nom Pourriez-vous me donner une explication sur l'origine du nom : Sceau de Salomon et notamment 'de Salomon'(j'ai 2 versions différentes).
d'avance merci.

Écrit par : Hubert | 16/08/2009

Répondre à ce commentaire

re origine du nom le nom est du à la trace que laisse la tige aérienne séchée sur le rhizome et qui ressemble au sceau de l'anneau de Salomon

Écrit par : sylvie | 24/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
J'aimerais savoir si la plante de Salomon pousse près de Giza et de Dashour en Égypte.
La même chose pour Chichen-Itza au Mexique.
Merci de votre réponse.

Écrit par : André | 16/08/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.