30/04/2010

Muguet & 1er mai

 

decoration

 

 Logo Toxique_Animation

Petit Rappel :

Voici ce que le centre antipoison Belge  nous dit au sujet de Muguet

 renards (19) Rony

 

Toxicité :

Toutes les parties de la plante contiennent des substances irritantes (saponosides) ainsi que des dérivés toxiques pour le coeur (hétérosides cardiotoxiques).

Les saponosides sont responsables des troubles digestifs les plus souvent décrits.

La plante contient une vingtaine d'hétérosides cardiotoxiques : la convallatoxine, le convallatoxol et le convalloside sont les plus importants. Ces hétérosides cardiotoxiques ont une action sur le système cardiovasculaire analogue à celle des hétérosides de la digitale. Le muguet a longtemps été utilisé comme plante médicinale pour le traitement de maladies cardiaques. Cependant la marge entre une dose efficace et une dose toxique est étroite et le passage des substances actives de l'intestin dans le sang est aléatoire. Pour ces raisons, l'usage du muguet comme plante médicinale est dangereux et doit être abandonné. Les hétérosides cardiotoxiques persistent dans la plante séchée.


Intoxications :

Peu de cas d'intoxications graves par ingestion accidentelle de muguet ont été publiées. Probablement parce que la période d'exposition possible à la plante est courte et donc le nombre d'accidents limité. Ensuite, l'ingestion de muguet induit rapidement des vomissements ce qui limite la résorption des substances toxiques. De plus, seulement 10 % d'hétérosides passent dans le sang après ingestion.

Le Centre Antipoisons reçoit annuellement 40 à 60 appels pour le muguet.

Ces appels concernent le plus souvent des enfants de 2 à 4 ans qui mâchonnent des tiges ou des feuilles, mangent une petite baie ou boivent l'eau du vase.

Chez les adultes, il s'agit surtout de l'ingestion accidentelle de l'eau du vase.

Des études chez l'animal n'ont pas pu mettre d'effet toxique grave en évidence après ingestion d'eau de vase de muguet.

Les intoxications chez l'animal sont exceptionnelles. Les animaux évitent le goût de la plante fraîche.

Cependant, deux cas d'intoxication grave chez le chat ont été rapportés et un cas d'intoxication mortelle chez un chien a été décrit. La volaille peut, elle aussi, être intoxiquée par l'ingestion de plantes séchées présentes dans leur nourriture.

 

Symptômes :

Les symptômes les plus fréquents sont : vomissement, diarrhée et douleur abdominale.

En principe, l'ingestion de grandes quantités de plante peut avoir des effets cardiovasculaires et provoquer une faiblesse, une hypotension et une bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque). Ces manifestations sont cependant très rares chez l'homme.

Chez l'animal, les symptômes d'intoxication sont : nausées, vomissements, diarrhée, troubles du rythme cardiaque, augmentation de la diurèse (volume des urines), prostration, convulsions.


Traitement :

  • L'ingestion d'une grande quantité de plante (5 baies et plus, 2 feuilles ou 2 tiges et plus) nécessite une prise en charge à l'hôpital avec monitoring cardiaque. 

  • Pour toutes les autres situations, ingestion de petite quantité ou d'eau de vase, contactez le Centre Antipoisons.

 

 

50

19:38 Écrit par Rony dans Rony | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.